Notre Senseï : Raoul Bender, 5ème Dan, dîplomé du Brevet Fédéral

Ses débuts
Raoul a commencé l’aïkido très jeune dans une région dont il retrouve facilement l’accent : l’Alsace.
Alors qu’il est adolescent, il passe ses soirées à s’entraîner auprès de son professeur « Johnny » (Erwin Schaller, 5ème Dan). Il obtient son premier Dan en 1993.

Durant son apprentissage, il a longtemps écumé les dojos Alsaciens (dont celui de Paul Matthis) et a fini par ouvrir son premier club au Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Raoul Bender

Expatriation dans la Marne 
Raoul arrive donc à Châlons-en-Champagne en 1998 sans trop savoir dans quel club s’inscrire. Pour autant il devient rapidement le professeur attitré de l’un des plus gros clubs Champenois, et le restera une douzaine d’années. Lors de cette période, il enchaîne les passages de grade (le 2ème Dan en 1999, le 3ème Dan en 2003, le 4ème Dan en 2008 et le 5ème Dan en 2017).
En parallèle de ses activités à l’Aïkido Club Châlonnais (ACC), il ouvre d’autres Dojos dans la région.
Après ces longues années de bons et loyaux services, il passe la main à ses élèves et pose aujourd’hui son sac dans notre Dojo de Courtisols.
C’est avec nous qu’il se décide et réussi brillamment son Brevet Fédéral en juin 2016 après plusieurs décennies d’enseignement.

Avec ce parcours, on s’aperçoit que Raoul a beaucoup contribué et contribue toujours au développement de l’aïkido au sein de la ligue Champagne-Ardenne de la FFAAA.

Raoul Bender


Sa vision de notre art martial :
Son enseignement s’inspire grandement du travail de ses professeurs mais aussi de Christian Tissier Shihan (8ème Dan Aikikai) , de Marc Bachraty Senseï (6ème Dan Aikikai) et de Micheline Tissier Shihan (6ème Dan Aikikai).
Mais, pour lui, l’aïkido est avant tout un formidable vecteur de rencontres humaines et d’ouverture vers d’autres disciplines. Ainsi, les autres arts martiaux, les arts du cirque, la danse, la vidéo, le théâtre, l’ostéopathie, la diététique et bien d’autres encore ont déjà fait l’objet de stages (ou autres manifestations) organisés par notre inventif Senseï.
D’autre part, sa pratique de l’aïkido entre en résonance avec son travail aux armes traditionnelles. Ainsi, sa recherche porte autant sur le travail aux armes en bois (bokken, jo, tanto) que sur son maniement du sabre en métal au travers de l’iaïdo.
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close